Festival 2019 : Du 25 août au 15 Septembre

Quatuor Diotima

Performances:

    Concert :
    Diotima invite Jean-Frédéric Neuburger

    Samedi 14 septembre – Église de Ciboure – 20h30

    Yun-Peng Zhao et Constance Ronzatti, violon
    Franck Chevalier, alto ; Pierre Morlet, violoncelle

    Le Quatuor Diotima est né en 1996 sous l’impulsion de lauréats du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.
    Son nom « Diotima » est à la fois une allégorie du romantisme allemand – Friederich Hölderlin nomme ainsi l’amour de sa vie dans son roman Hyperion – et un étendard de la musique de notre temps, brandi par Luigi Nono dans Fragmente-Stille, an Diotima.
    Le Quatuor Diotima a travaillé avec quelques-uns des plus grands maîtres de la deuxième moitié du vingtième siècle, au premier rang desquels  Pierre Boulez et  Helmut Lachenmann. Il commande ou suscite les créations des plus brillants compositeurs actuels. En miroir de la musique d’aujourd’hui,  le Quatuor Diotima projette une lumière nouvelle sur les grandes œuvres romantiques et modernes.
    Artiste exclusif Naïve depuis dix ans, le Quatuor Diotima a lancé une Collection Diotima, consacrée aux monographies de compositeurs majeurs de notre temps.
    Depuis 2008, il a tissé un lien privilégié avec la Région Centre-Val de Loire qui l’accueille en Résidence. Ce port d’attache est un précieux laboratoire artistique et pédagogique. Invité régulier des grandes salles du monde, le Quatuor Diotima se produit en 2019 dans les séries reconnues de musique de chambre comme dans celles dédiées à la création. Il est également invité par Alfred Brendel à Prague pour une intégrale des Quatuors de Bartók, qu’il donnera en tournée en Colombie, en Chine et à Taïwan.
    le Quatuor Diotima, est en résidence depuis 2018 à Radio France, ou il se produit dans son répertoire habituel, mais aussi avec des musiciens invités et les formations symphoniques.
    Le Quatuor Diotima est soutenu par la DRAC et la Région Centre-Val de Loire au titre des ensembles conventionnés, et reçoit le soutien de la SACEM, de l’Institut Français, de la Spedidam, du Fonds pour la Création musicale, de l’Adami ainsi que de mécènes privés.
    L’Académie Diotima est soutenue par la Caisse des Dépôts et Consignations.
    Le Quatuor Diotima est membre de PROFEDIM.

    Contact: