Professeur
Classe de chant
Mireille delunsch par Clara Georgel

Mireille Delunsch

Née en Alsace, Mireille Delunsch commence sa vie de musicienne au piano. Diplomée en musicologie, elle fait ses débuts de soprano lyrique à l’opera du Rhin dans Boris Godounov. Elle se produit dans un large répertoire allant de Monterverdi à Varèse, en passant par la Folie dans Platée de Rameau, les grands rôles mozartiens ( Pamina, Dona Elvira, Fiordiligi, Vitellia, La Comtesse ), l’opera italien avec La Bohème, La Traviata ou un bal masqué de Verdi, l’opera français avec Armide et Iphigénie en Tauride de Gluck (enregistrés avec Marc Minkowski), Carmen, Pelleas et Mélisande (enregistré avec Jean Claude Casadessus), Le Roi d’Ys de Lalo ou le Pays de Ropartz (enregistré avec Jean-Yves Ossonce), l’opéra allemand avec l’Agathe du Freischütz de Weber ou l’Elsa du Lohengrin de Wagner, enfin l’opéra russe avec la Tatiana de l’Eugène Onéguine de Tchaïkowski, ou le chef d’oeuvre de Britten, The turn of the screw, la cleopatra du Giulio Cesare de Haendel.

Invitée depuis 1998 au Festival d’Aix en Provence, elle s’y produit dans le Courronnement de Poppée mis en scène par Klaus Michael Grüber, Don Giovanni (Peter Brook) , Le Tour d’écrou (Luc Bondy), La Traviata (Peter Mussbach), dans l’Or du Rhin dirigé par Sir Simon Rattle, et tout récemment dans Idomeneo de Mozart dirigé par Marc Minkowski et mis en scène par Olivier Py.

On a pu l’entendre également dans les quatre rôles féminins des Contes d’Hoffmann à Lausanne et Lyon, Mélisande à la Scala de Milan et à l’opéra de Manaus, Theodora de Haendel (mise en scène de Peter Sellars) à Strasbourg, Don Giovanni mis en scène par Michael Haneke et le rôle titre de Louise, dans Elsa du Lohengrin de Wagner à l’Opera de Paris et dans Arabella à l’Opera Royal de Walonnie. Elle vient de faire ses débuts de metteur en scène avec La mort de Cléopatre et La Voix humaine ( dont elle fut également l’interprète) à l’Opéra de Bordeaux, oeuvre qu’elle a également chanté à Sao Paulo. Ses plus récentes incarnations ont été : Lady Sarashina de Peter Eötvös en création à Lyon, Antigone (La Lumière Antigone de Pierre Bartholomée) en création à la Monnaie de Bruxelles, Le martyre de Saint-Sébastien à Lucerne (direction M. Janowski), Iphigénie (Iphigénie en Tauride) mis en scène par S. Warlikowski , Elettra dans l’Idomeneo de Mozart à Aix-en-Provence mis en scène par Olivier PY, et le rôle de la reine Marguerite dans Yvonne, princesse de Bourgogne de ¨Philippe Boesmans à l’Opera de Paris et à Vienne, mis en scène par Luc Bondy.

Elle a un répertoire également étendu en mélodie française (enregistrements, entre autres,  de l’intégrale des mélodies de Louis Vierne et Duparc) et Lied; on a pu l’entendre fréquemment dans des oeuvres de Clara et Robert Schumann, Wagner, Mahler, mais aussi Korngold, Rachmaninov ou Bernstein.

Elle  a à coeur de préserver le répertoire de mélodie française mais aussi de faire découvrir sans cesse des oeuvres inconnues ou oubliées.

Découvrez la classe de chant

Louise Baudon

Héloïse Bernard

Naomi Couquet

Clémentine Decouture

Manon Lamaison

Marilou Rolland

Sonia Skouri

Jonathan Suissa